ASSURANCE DE PRÊT « PROFESSIONS À RISQUES »

 

Vous travaillez sur des échafaudages ou bien manipulez des substances toxiques ou encore  vous rendez régulièrement dans des pays où règne une importante insécurité pour effectuer des reportages. Vous entrez dans une catégorie bien particulière pour les compagnies d’assurance : les professions à risques. Elles sont délicates à assurer et font de toute façon l’objet d’une tarification individuelle pour votre dossier d’assurance de prêt. Comme pour un dossier de « risque aggravé de santé« , votre courtier en assurance de prêt vous orientera vers une compagnie spécialisée. En plus du questionnaire de santé classique, il vous demandera de compléter un questionnaire spécifique, relatif à votre profession.

Si on pense tout de suite aux policiers, gendarmes et convoyeurs de fonds, métiers liés à la sécurité, on pensera moins aux marins pêcheurs, aux élagueurs, aux diagnostiqueurs immobiliers (risques d’exposition à l’amiante), aux hôtesses de l’air, aux mannequins et aux intermittents du spectacle. Toutes ces professions font cependant partie de la catégorie « professions à risques » : elles ne peuvent être tarifées qu’en fonction des renseignements précis que vous donnerez sur vos occupations professionnelles, la fréquence de vos déplacements, les pays dans lesquels vous vous rendez. La compagnie d’assurance vers laquelle votre courtier ASSFI vous dirigera connaît les risques liés à votre métier et vous proposera des tarifs, certainement plus élevés mais avec des garanties en adéquation avec votre activité professionnelle.

Vous avez un souci pour trouver une couverture d’assurance ? Contactez-nous !

Quelques exemples de solutions * :

 Un Homme, 32 ans, intermittent du spectacle, souhaite une couverture pour son prêt de 159 000 €. Après étude de son dossier, la compagnie d’assurance l’accepte avec une surprime de 25 % seulement sur la garantie arrêt de travail.

 Un Homme de 30 ans, pompier, emprunte 166 000 €. Il a été accepté avec une surprime de 25 % appliquée sur les garanties ITT et IPT.

Un Homme, 42 ans, chirurgien dentiste, a été assuré avec une garantie d’invalidité professionnelle, ainsi, le capital sera remboursé en totalité à la banque, s’il perd un pouce par exemple.

Un homme de 36 ans, gendarme, souhaite être assuré pour son prêt. C’est chose faite, avec une majoration de 25 % appliquée sur l’ITT et l’IPT, pour garantir son activité.

 * ces informations nous ont été transmises par les clients, avec leur accord. Elles ne peuvent en aucun cas préjuger du résultat de l’étude d’autres cas.