Accueil » Les risques santé » L’assurance emprunteur en cas de spondylarthrite ankylosante

L'assurance emprunteur en cas de spondylarthrite ankylosante

Les risques santé 16 janvier 2019

Maladie musculaire chronique, la spondylarthrite ankylosante fait partie des risques aggravés de santé en termes d’assurance emprunteur. Banques et assurances vont donc être plus réticentes à vous accorder une assurance pour couvrir votre crédit immobilier. ASSFI vous aide à trouver une assurance emprunteur adaptée à votre situation.

La spondylarthrite ankylosante et le crédit immobilier

La spondylarthrite ankylosante, un risque aggravé

Si vous souhaitez acquérir un bien immobilier, votre banque vous accordera un prêt uniquement si vous souscrivez une assurance pour couvrir ce crédit immobilier. En cas de décès, d’invalidité ou d’incapacité de travail, votre banque s’assure ainsi qu’elle obtiendra le remboursement de la somme empruntée. La spondylarthrite ankylosante peut alors devenir un frein à la concrétisation de votre projet immobilier. Cette maladie, affection rhumatismale se caractérisant par des douleurs en bas de la colonne vertébrale, peut en effet devenir invalidante. Banques et assurances vont alors soit refuser directement votre demande d’assurance de prêt, soit étudier avec minutie votre dossier.

 

Le questionnaire de santé

En effet, pour toute souscription à une assurance de prêt, vous devrez obligatoirement remplir un questionnaire de santé. Ce formulaire repose sur des questions d’ordre général sur votre état de santé. Il vous faudra le remplir avec exactitude et y déclarer votre maladie. En cas de pathologie comme la spondylarthrite ankylosante, le médecin-conseil demandera des informations complémentaires : date du diagnostic, évolution, étendue, impact sur la vie quotidienne, etc.

La surprime et les exclusions de garanties

Après étude de ce questionnaire, l’assureur rendra sa décision. Aujourd’hui, la spondylarthrite ankylosante n’engage, en règle générale, aucune exclusion de garanties. Vous pourrez ainsi bénéficier durant toute la durée du remboursement de votre prêt des garanties en cas de :

  • décès ;
  • perte totale et irréversible d’autonomie (PTIA)
  • Interruption temporaire de travail (ITT)
  • invalidité permanente totale (IPT)
  • invalidité permanente partielle (IPP).
Cependant, du fait de votre pathologie, votre assureur pourra exiger une majoration du montant de votre assurance.

Les solutions d'accès à une assurance emprunteur

La délégation d'assurance

Si votre banque refuse d’assurer votre prêt immobilier avec son contrat groupe, vous pouvez vous tourner vers la délégation d’assurance. Les tarifs sont souvent plus abordables et les contrats plus souples en cas de risque aggravé comme la spondylarthrite ankylosante. Toutefois, le contrat que vous souscrirez devra présenter des garanties similaires à celles proposées dans le contrat groupe de votre banque.

La convention AERAS

La convention AERAS peut faciliter votre accès à un crédit immobilier malgré votre pathologie. Vous devez cependant répondre à deux conditions :

  • le montant de votre crédit immobilier ne dépasse pas 320 000€ ;
  • votre contrat prend fin avant votre 71éme anniversaire.

ASSFI : conseil pour vos démarches

Aborder votre projet immobilier avec sérénité ! Nos conseillers vous accompagnent et vous proposent un suivi personnalisé. Nous montons ensemble votre dossier et vérifions toutes les pièces justificatives à fournir. Spécialisé dans les assurances avec risques aggravés, notre cabinet de courtage collabore avec de nombreux assureurs. Nous les contactons, effectuons les recherches à votre place et sélectionnons les offres les plus avantageuses.

 

Vous avez des questions en tête ?

Trouvez les réponses dans notre FAQ

Ces autres fiches conseils peuvent vous intéresser :

Fermer le menu