Accueil » Les risques santé » Assurance emprunteur et dépression : comment obtenir un prêt immobilier

Assurance emprunteur et dépression

Les risques santé 03 octobre 2020

Si vous souhaitez obtenir un prêt immobilier, vous devez souscrire une assurance emprunteur. Ce contrat prendra le relai en cas de défaut de remboursement de votre crédit auprès de votre banque. Certaines maladies comme la dépression peuvent compliquer l’accès à une assurance de prêt immobilier. Les assurances les considèrent en effet comme des risques aggravés de santé. Contrat, garanties, questionnaire de santé, solutions : nos conseillers répondent à vos questions…

La dépression, risque aggravé de santé

La dépression est considérée comme une maladie psychique durable, contrairement à ce qu’on appelle la déprime. En France, une personne sur 5 connaitrait un état dépressif au cours de sa vie. Les personnes dépressives souffrent de perte de motivation, de difficultés à prendre des décisions, de perturbations du sommeil, etc. Dans les cas les plus graves, la dépression peut entrainer des pensées suicidaires avec un éventuel passage à l’acte.

L’état dépressif impacte donc la vie quotidienne, sociale et professionnelle. La personne atteinte de cette maladie peut notamment traverser de longues périodes d’arrêt maladie. C’est pourquoi banques et assurances estiment qu’il s’agit d’un risque aggravé de santé, pouvant entrainer des conséquences sur le remboursement du prêt.

Questionnaire de santé et impact sur les garanties

Pour monter votre dossier d’assurance emprunteur, votre assureur vous demandera de compléter un questionnaire de santé. L’état dépressif et la prise de traitement doivent y être précisés, notamment si la dépression est apparue dans les 5 ans précédents votre demande de prêt. Le médecin-conseil de l’assurance pourra demander une visite ou un complément d’information.

Dans tous les cas, l’emprunteur doit remplir avec précision et sans omission le questionnaire médical : dépression ponctuelle liée à un événement ou à votre activité professionnelle, dépression chronique, traitement et durée, hospitalisation, tentative de suicide, etc.

Les assurances étudieront les résultats pour évaluer la situation de l’emprunteur. Selon le niveau de risque estimé, la couverture du prêt immobilier pourra alors être impactée. Le contrat fait ainsi souvent l’objet d’une exclusion de garantie (décès, invalidité ou incapacité) ou d’une surprime.

Assurance emprunteur et dépression : les solutions

La délégation d’assurance

Votre dossier d’assurance emprunteur a été refusé par votre banque ? Optez pour la délégation d’assurance… En effet, la loi Lagarde vous permet de faire appel à une compagnie d’assurance autre que votre organisme de prêt. Votre contrat d’assurance emprunteur devra cependant comporter des niveaux de garanties équivalents au contrat de votre banque.
Banques et assurances : demandez des devis et faites jouer la concurrence pour finaliser votre projet de prêt immobilier !

La délégation d’assurance

La convention AERAS facilite l’accès à l’assurance emprunteur pour les personnes présentant un risque aggravé de santé. La grille de référence liste notamment les maladies où aucune surprime ou exclusion de garantie ne peuvent être appliquées.

Tout savoir sur la convention AERAS 

Le courtier en assurance

Pour plus de simplicité, faites appel à un courtier en assurance spécialisé dans les risques aggravés de santé. Il vous accompagnera dans vos démarches et prospectera pour trouver les offres les plus avantageuses.